Accueil / Carnets de Voyage / TURQUIE | KEKOVA et ses sites

TURQUIE | KEKOVA et ses sites

Kekova

Située à proximité immédiate de la côte méditerranéenne entre les villes de KAS et DEMRE, Kekova est le fruit du mariage de sites antiques avec un des plus beaux sites naturels de la Lycie. Au pourtour de la magnifique baie aux eaux claires et limpides, se trouvent les sites antiques des anciennes cités lyciennes de Teimiussa (Ucagiz), Simena (Kalekoy), la ville engloutie de Kekova et à proximité les sites d’Appolonia et Aperlae.

baie kekova

Vous pouvez vous y rendre en voiture. A partir de Kas, il faut environ 30 mn pour se rendre à Ucagiz, point de départ idéal pour visiter les sites qu’offre la baie de Kekova. A mon avis, c’est la meilleure solution, elle offre la liberté nécessaire pour profiter de toutes les richesses du site. D’Ucagiz vous pourrez vous rendre au charmant village de Simena (Kalekoy) à pied par la Lycian Way (30mn environ) ou en bateau (10 mn ) en négociant le transport au port pour s’y rendre. Pour le retour, demandez aux propriétaires des bars qui disposent de petits bateaux motorisés pour s’approvisionner (j’ai négocié pour 3 personnes, 25 TL soit 10 € env.). Vous pouvez mixer les modes de transport, aller à pied et retour en bateau par exemple. Ce mode de déplacement, vous permettra de visiter, lors du retour vers votre pension, le site d’Appolonia. Le site d’Aperlae est plus difficilement accessible et nécessite d’organiser une journée spécifique trecking.

Le kayak de mer est pour moi l’approche la plus adaptée aux sites de la baie.  2 agences sérieuses et spécialisées de Kas organisent des visites à la journée : www.xanthostravel.com et www.dragoman-turkey.com. Personnellement, j’ai fait la randonnée kayak avec l’agence xanthostravel en 2012 (30 € déjeuner à Kalekoy  et transfert en minibus à partir de Kas compris). L’organisation était parfaite, la visite bien rythmée avec accompagnateurs sympathiques et compétents. Ce mode vous permet de voir de la mer les sites majeurs de la baie. Le kayak est le seul mode de transport qui permet de passer au-dessus de la cité engloutie de Kekova et d’en apercevoir les détails lorsque l’eau est transparente. Il permet également d’atteindre le seul lieu autorisé à la visite de l’île de Kekova, la baie de Tersane. Une petite halte vous permettra d’avoir un aperçu des vestiges antiques que possède l’île.

Baie Tersane

Il existe également des visites organisées en bateau à partir de Kas ou d’Ucagiz. Je n’ai pas testé, mais si vous préférez choisir ce mode de transport, je vous conseille de prendre le bateau à partir d’Ucagiz que de Kas ou Demre pour éviter les pertes de temps en transfert maritime.

UcagizUcagiz (Teimiussa dans l’antiquité), est le village où se situe le port de départ des visites marines vers la baie de Kekova et les sites avoisinants. Le village est de plus en plus touristique, vous pourrez le quitter après avoir vu les quelques vestiges antiques conservés. La nécropole située à l’Est du port, en suivant le bord de mer, mérite la visite. De plus, elle offre un beau point de vue sur la baie de Kekova. Les sarcophages datent de l’époque helléniste et romaine, un peu plus loin, en suivant le bord de mer, vous pourrez voir les vestiges du port antique.

L’île de Kekova (Kekova-Adasi en Turc) est une petite île déserte située à proximité de la côte. L’île est interdite à la visite, elle abrite un grand nombre de sites archéologiques qui n’ont pas encore bénéficié de fouille, seul l’accès par la mer à la baie de Tersane est autorisée. La plongée bouteille et en apnée sont également interdites sur le site. Les intérêts principaux de la visite sont la beauté du site naturel et la curiosité que représente la cité engloutie, intéressant que si vous le faite en kayak. Une partie de la cité fut submergée dans l’antiquité, lorsque suite à un tremblement de terre, le sol c’est abaissé de 4 ou 5 mètres. Les ruines immergées se trouvent actuellement à 1 ou 2 mètres de profondeur. Au-dessus, sur l’île, vous pourrez apercevoir également les vestiges de bâtiments antiques.

kalekoyKaleköy (Simena) est un charmant petit village isolée autour d’un port naturel de la baie de Kekova. C’est la visite à ne pas manquer. L’accès n’étant possible qu’à pied ou en bateau, le village c’est réveillé avec le tourisme après un long sommeil, il y a seulement quelques années. Il fait encore partie des quelques endroits où la route n’a pas encore accès. Mais pour combien de temps encore ? C’est aussi le lieu idéal pour boire un coup ou déjeuner sur les terrasses, les pieds dans l’eau, dans les petits restaurants. La photographie de son sarcophage lycien en partie immergé figure sur toutes les revues de voyage sur la Turquie. La visite du village, s’effectue par un sentier très pentu qui dévoile au fur et à mesure que vous montez vers la citadelle byzantine, un panorama époustouflant sur la baie de Kekova. L’accès à la citadelle est payant, son principal intérêt est d’offrir un point de vue à 360 degrés sur le paysage environnant et une belle vue sur la nécropole lycienne située à l’Est du village. La citadelle a été construite sur un site antique. Les byzantins l’érigèrent pour défendre la région contre les attaques des arabes qui sillonnaient la côte avec leurs navires. Un petit théâtre ou bouleuterion romain de 300 places environ, taillé dans la roche, est encore visible. Si vous voulez vraiment profiter de ce cadre magique, vous pouvez être hébergé dans l’une des petites pensions du village (elles ne sont pas nombreuses, donc à réserver au préalable). Le matin et après 17h, lorsque les visites groupées qui débarquent au rythme des bateaux sont terminées, le village retrouve sa tranquillité originelle. Un vrai moment de bonheur…

kalekoy sarcophage

Les 2 visites décrites ci-dessous allient la randonnée à l’histoire. Elles sortent des sentiers battus. Elles demandent donc un peu plus de préparation et nécessitent de prendre quelques précautions lors de la visite. Ces sites sont confidentiels et libres d’accès. Ils sont isolés dans le maquis méditerranéen et pas sécurisés, donc la prudence doit être de mise.. !.Il faut s’équiper de bonnes chaussures et prévoir pour se désaltérer et s’alimenter. Vous pouvez visiter le site antique d’Appolonia, à partir du village de Kilinçli, situé à droite de la route reliant la D400 et Ucagiz. Après avoir quitté la route principale pour atteindre le village, vous allez jusqu’au bout du chemin  pour garer votre véhicule après la mosquée, puis continuez à pied sur le chemin de terre (1 km environ). Le site se situe sur la Lycian Way. Vous pourrez découvrir les vestiges d’un théâtre, de nombreux sarcophages type carène de bateau renversée avec sculptures et tombes à pilier, une église byzantine édifiée sur la base d’un bâtiment antique, des citernes non sécurisées,…

Le site d’Aperlai se situe dans une crique bien protégée en bord de mer à environ 5 km au sud d’Appolonia (1h30 à 2h marche environ). Il se trouve également sur la Lycian Way, dans un site naturel exceptionnel. Vous pouvez également l’atteindre à partir d’Ucaguiz par la Lycian Way mais le chemin est plus long (environ 10 km). Au V siècle av. JC, c’était la cité lycienne la plus importante de la côte. Les autres sites lyciens que vous visiterez dans le secteur dépendaient de cette cité. La partie basse de la ville a été submergée suite à des mouvements tectoniques comme l’atteste encore de nos jours un sarcophage à demi-immergé. Outre une vue magnifique sur la crique, vous pourrez y découvrir les vestiges du mur d’enceinte et ses tours de la cité antique réhabilités à l’époque byzantine, un théâtre, de nombreux sarcophages type carène de bateau renversée avec sculptures, des églises byzantines édifiées sur la base de bâtiments antiques, citernes non sécurisées,…

Regardez aussi

bons plans à Istanbul

Bons plans à Istanbul : Hôtels, restaurants…

Cet article présente les astuces que j’ai appelé « bons plans » ainsi que mon avis sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *